Filtrer les éléments par date : juillet 2018

Editions Edilivre ; paru en août 2018 ; 330 p. ; 23€

Un homme, solaire, solitaire.
Des femmes, comme autant de satellites envoûtés.
D’autres hommes, sombres planètes plus ou moins ignorantes.
Quels liens, invisibles et serrés, unissent tous ces protagonistes et les événements qui s’y rattachent ?
Un commissaire et ses deux lieutenants se retrouvent au cœur de ce puzzle mortel qu’ils entendent reconstituer, sans dégâts collatéraux.

Publié dans Livres

Editions Librinova ; paru en juin 2018 ; 227 p. ; 13,90€

Laurence rêve d’un grand voyage mais son mari manque de confiance en lui pour l’emmener à l’autre bout du monde. Et puis surtout, elle a deux petites filles et un père gravement malade. Alors, pour s'évader et se ressourcer, elle court chaque vendredi à heure fixe, selon un rituel immuable.

Ce jour-là, pourtant, une rencontre inattendue l'attend...

C'est donc par un matin ordinaire que le destin de Laurence va basculer et redistribuer les cartes d'une vie de famille jusque-là bien réglée.

Roman polyphonique, Un Matin ordinaire a reçu le premier prix du concours Librinova "Un merveilleux malheur".

Publié dans Livres

Editions Presses de la Cité septembre 2018 - 20,90 €

Nora, la petite trentaine, prend le train depuis Londres pour rendre visite à sa sœur dans la campagne. À son arrivée, elle découvre que Rachel a été victime d’un crime barbare. Atomisée par la douleur, Nora est incapable de retourner à sa vie d’avant. Des années auparavant, un événement traumatique a ébranlé sa confiance dans la police ; elle pense être la seule à pouvoir retrouver l’assassin de sa grande sœur. Mais isolée dans ce petit village qui chuchote et épie, isolée – surtout – avec les démons de leur jeunesse sacrifiée, Nora devra souvent se battre avec elle-même pour retrouver la vérité sous la surface brumeuse des souvenirs.

Publié dans Livres

Editions XO - septembre 2018 - 21,90 €

Chine du Nord, juin 1995. Shen Ming, jeune et brillant professeur, est suspecté d’avoir assassiné une lycéenne.

Quelques jours après, il est poignardé près de l’école, dans une usine désaffectée.

Neuf ans plus tard, le mystère s’épaissit. Les présumés meurtriers du professeur sont envoyés, eux aussi, au royaume des morts.

La rumeur se répand alors : et si Shen Ming avait traversé la rivière de l’oubli pour se réincarner et se venger ?

Maître du suspense, Cai Jun nous réserve un final stupéfiant. 
Il signe un thriller aux confins du réel, tout en brossant un portrait saisissant de la Chine d’aujourd’hui. 
La Rivière de l’Oubli est le roman de la vie après la mort, de la vengeance parfaite, mais aussi de cette lueur qui, toujours, finit par transpercer l’obscurité.

Surnommé « le Stephen King chinois », Cai Jun a 40 ans et vit à Shanghai. Ses romans se sont vendus  à plus de 13 millions d’exemplaires.

Publié dans Livres

Editions Le Verger - mars 2012 - 29,90 €

Dans un dictionnaire savoureux, Raymond Matzen nous présente la sagesse de toute une région, car comme il le rappelle dans son introduction : "Le Verbe est l'âme d'une langue et le proverbe l'âme d'un peuple".

Publié dans Livres

Editions Hachette août 2017 - 14,90 €

Il paraît que je suis crâneur, orgueilleux, insolent, fouteur de merde, que je ne m'intéresse qu'aux filles et aux soirées entre potes. Ah oui, et aussi que je ne pense qu'à me battre. Ce n'est pas faux... Surtout pour les filles. Et alors ? En terminale, Tristan a une solide réputation de bad boy et fait tout pour l'entretenir. Un jour, il se retrouve en cours à côté d'une ravissante petite brune, Annabeth. Intrigué, Tristan essaye tant bien que mal d'attirer son attention, mais sa voisine l'ignore obstinément. En plus de son dédain affiché, cette fille semble capable de mettre à nu chaque blessure qu'il s'efforce de cacher. Autant de raisons pour que Tristan soit prêt à tout pour la séduire...

Publié dans Livres

Editions Liana Levi ; paru en mars 2018 ; 174 p. ; 15€

La terre promise. Chacun des personnages de ce roman la cherche. Pour Raffaele, juste après la guerre, elle se situe sur le Continent. D’abord à Gênes, où va le suivre Ester sa jeune épouse sarde, puis à Milan. Mais bientôt, alors que leur fille Felicita a enfin réussi à se faire des amies, c’est Ester qui a le mal du pays. Elle qui voulait tant fuir son village, le voit, avec la distance, comme un eldorado. Alors la famille y retourne. Pas forcément pour le meilleur… Felicita s’adapte, s’initie au communisme et tombe amoureuse du seul noble du coin. De leurs étreintes champêtres naîtra Gregorio, drôle de petit bonhomme, qu’elle élèvera seule à Cagliari. Et qui trouvera sa terre promise à New York, comme pianiste de jazz. Au détour des pages, on croisera une grand-mère acariâtre qui découvre la mer au crépuscule de sa vie. Une vieille fille dégoûtée par la nourriture que l’amour rendra fin cordon bleu. Un homme échoué sur la plage comme une épave. Mais surtout Felicita, celle qui sait que les gentils ne sont pas nécessairement des perdants et que la terre promise est juste au coin de la rue.Milena Agus enthousiasme le public français en 2007 avec Mal de pierres. Le succès se propage en Italie et lui confère la notoriété dans les 26 pays où elle est aujourd’hui traduite. Au fil des textes, elle poursuit sa route d’écrivain, singulière et libre. De ses romans elle dit : « C’est ainsi que je vois la vie, misérable et merveilleuse… » Elle vit et enseigne à Cagliari, en Sardaigne, où elle est née

Publié dans Livres

Editions Liana Levi ; paru en mars 2018 ; 174 p. ; 15€

Il s’appelle Nsaku Ne Vunda, il est né vers 1583 sur les rives du fleuve Kongo. Orphelin élevé dans le respect des ancêtres et des traditions, éduqué par les missionnaires, baptisé Dom Antonio Manuel le jour de son ordination, le voici, au tout début du XVIIe siècle, chargé par le roi des Bakongos de devenir son ambassadeur auprès du pape. En faisant ses adieux à son Kongo natal, le jeune prêtre ignore que le long voyage censé le mener à Rome va passer par le Nouveau Monde, et que le bateau sur lequel il s’apprête à embarquer est chargé d’esclaves…
Roman d’aventures et récit de formation, Un océan, deux mers, trois continents plonge ce personnage méconnu de l’Histoire, véritable Candide africain armé d’une inépuisable compassion, dans une série de péripéties qui vont mettre à mal sa foi en Dieu et en l’homme. Tout d’ardeur poétique et de sincérité généreuse, Wilfried N’Sondé signe un ébouriffant plaidoyer pour la tolérance qui exalte les nécessaires vertus de l’égalité, de la fraternité et de l’espérance.

Publié dans Livres
Nous contacter

03 88 08 02 06

Adresse

LIBRAIRIE TRAIT D'UNION
12 RUE REIBER
(à l'angle de la Grand'Rue)
67140 BARR

Horaires d'ouverture

Du lundi au samedi :
de 8h à 12h et 13h45 à 19h
Le samedi jusqu'à 17h

Copyright © 2018 Trait d'Union. Tous droits réservés - Mentions légales